Services

Liens utiles

Nous localiser

Diaporama
Diaporama

UN AVOCAT SPÉCIALISTE DES DOSSIERS DE DIVORCE À LILLE

en savoir plus
Vous êtes ici :

Avocat divorce

Faites-vous accompagner par Maître Anne-Sophie CONSTANT, avocate spécialiste du divorce, pour entamer cette procédure difficile et contraignante. 
Elle vous reçoit dans son cabinet à Lille, près de Villeneuve d’Ascq et de Marcq-en-Barœul.

Pourquoi faire appel à un avocat ?

Pour le bon déroulement de la procédure du divorce, avoir recours à un avocat est obligatoire. Elle accompagne chaque époux pour comprendre les lignes directives à suivre. Ils pourront bénéficier de conseils juridiques avisés sur le partage des biens, la garde des enfants et leur résidence, la pension alimentaire, etc. Elle saura vous conseiller sur l’option qui vous avantage le mieux. Comme la loi vous offre aujourd’hui de nombreuses voies pour divorcer, elle privilégie toujours la recherche d’un accord convenant aux deux parties. En tant qu’assistante et représentante, elle est à vos côtés pour vous aider à anticiper les éventuelles répercussions financières dans le futur.  
" Maître Anne-Sophie CONSTANT permet à chaque époux d’avoir une ligne directive claire et concise à suivre"

Un cabinet renommé dans la région

Elle dispose de 25 années d’expérience au Barreau de Lille. La renommée de son cabinet n’est plus à faire dans le domaine du droit de la famille, des personnes et du patrimoine. Elle est réputée pour ses nombreuses interventions dans des dossiers liés au divorce et au droit de la famille. Avec ses nombreuses compétences, elle est en mesure de vous apporter les meilleures solutions pour défendre vos droits et vos intérêts. 
Attachant une importance capitale à la relation humaine, elle privilégie avant tout la négociation et le consensus dans la gestion des conflits. Aussi, faites-vous accompagner par une avocate expérimentée pour obtenir un divorce facilité et avantageux. 
" Confiez votre dossier de divorce à une spécialiste du droit de la famille"

LE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL

Le divorce par consentement mutuel, de quoi s’agit-il ?

Le divorce par consentement mutuel, ou divorce amiable, a été entièrement repensé au travers de la loi n°2016-1547 du 18 novembre 2016, dite « loi de modernisation de la justice du XXIème siècle ».

Le législateur a souhaité pacifier les divorces, raccourcir les procédures et désengorger les tribunaux.

Le divorce par consentement mutuel est désormais entièrement réglé par les avocats des parties qui rédigeront, en accord avec celles-ci, une convention de divorce qui prendra la forme d’un « acte sous signature privée contresigné par avocats » ou « acte d’avocat ».
" Attention : contrairement à ce qui se faisait avant la réforme, chacun des époux doit désormais être assisté de son propre avocat. Il n’est plus possible pour le couple d’être représenté par le même avocat."
La convention de divorce comprendra les accords intervenus entre les époux concernant les conséquences du divorce à leur égard et à l’égard de leurs enfants.

Une fois finalisée, elle leur sera adressée par lettre recommandée avec accusé de réception.

La réception de ce courrier fera partir un délai de réflexion de 15 jours que les époux seront tenus de respecter.

Passé ce délai, la convention pourra être signée par les parties et par leurs avocats.

Dans les 7 jours suivant la date de signature, la convention de divorce sera adressée, par les avocats, à un notaire afin que celui-ci la dépose au rang de ses minutes.

Le notaire aura alors 15 jours pour effectuer ce dépôt qui conférera date certaine et force exécutoire au divorce.
" Dans le cadre du divorce par consentement mutuel, le notaire ne remplace pas le juge. Il se contente de vérifier le respect des mentions obligatoires et du délai de réflexion."
La procédure de divorce devient donc amiable, elle se déjudiciarise. 

Par conséquent, les époux n’ont plus à avoir recours à un juge sauf deux hypothèses :
  • Lorsqu’un enfant, en âge de discernement, demande à être entendu par le juge
  • Lorsqu’au moins un des époux est placé sous une mesure de protection (tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice).

Qui peut avoir recours au divorce par consentement mutuel ?

Il est ouvert aux époux souhaitant se séparer de façon amiable, sans conflit et en toute transparence.

Contrairement aux idées reçues, le divorce par consentement mutuel n’est pas réservé aux couples en accord à la fois sur le principe du divorce et sur ses conséquences.

Il est tout à fait possible pour les époux de s’entendre au cours des négociations menées entre eux avec l’assistance de leurs avocats.

En cas de désaccord persistant, la voie judiciaire demeure ouverte.

Pourquoi choisir le divorce par consentement mutuel ?

Bien qu’un divorce soit toujours un épisode bouleversant pour un couple, le divorce par consentement mutuel facilite la séparation en permettant à chacun des époux de prendre le temps à la fois de s’exprimer et d’accepter ce bouleversement.
" Les négociations entre époux ne sont soumises à un aucun calendrier procédural. Les parties ont la maîtrise du temps des débats et des décisions prises."
Les époux construisant ensemble leur séparation, celle-ci sera nécessairement moins traumatisante pour les parties mais également pour leurs enfants.

En effet, un divorce apaisé facilite la préservation des relations et d’un certain équilibre familial.

La procédure de divorce par consentement mutuel est, de plus, grandement simplifiée puisque conduite exclusivement par les avocats des parties.

Chaque époux sera assisté par son propre avocat qui se tiendra à ses côtés lors des négociations et qui sera parfaitement à même de le guider tout au long du divorce.

En choisissant le divorce amiable, les parties maîtrise davantage les enjeux de leur séparation et réduisent ainsi considérablement les risques de devoir, par la suite, se tourner vers une nouvelle procédure contentieuse bien plus coûteuse.

Je veux divorcer par consentement mutuel, où puis-je le faire ?

La réforme du divorce par consentement mutuel ne prévoit aucune condition de territorialité.

Il n’est donc pas nécessaire que le notaire qui enregistrera la convention de divorce soit désigné en fonction du lieu de résidence des époux.

De la même manière, les parties pourront choisir un avocat partout en France.

Un divorce par consentement mutuel, combien ça coûte ?

Pour déterminer le coût que représente un divorce par consentement mutuel, il faut prendre en compte plusieurs choses :
  • Les frais de notaire :
Le coût de l’enregistrement du divorce par un notaire est fixé par l’Etat et s’élève à environ 50,00€.

Dans l’hypothèse où un ou plusieurs immeubles doivent être partagés, le recours à un notaire est obligatoire. 

Les émoluments sont fixés de manière réglementaire en fonction de la valeur du patrimoine à partager et de la nature du régime matrimonial.
  • Les droits de l’État :
Les époux souhaitant divorcer doivent également s’acquitter de droits de partage.

Ceux-ci s’élèvent à 1,8 % de la valeur nette du patrimoine.
" Ces sommes sont en principe supportées par moitié."
  • Les honoraires d’avocat :
Les honoraires d’avocat sont par nature variables.

En effet, l’article 11 du Règlement Intérieur National des Barreaux dispose que :

La rémunération de l’avocat est fonction, notamment, de chacun des éléments suivants conformément aux usages : 
  • Le temps consacré à l’affaire
  • Le travail de recherche
  • La nature et la difficulté de l’affaire
  • L’importance des intérêts en cause
  • L’incidence des frais et charges du cabinet auquel il appartient
  • Sa notoriété, ses titres, son ancienneté, son expérience et la spécialisation dont il est titulaire
  • Les avantages et le résultat obtenus au profit du client par son travail, ainsi que le service rendu à celui-ci
  • La situation de fortune du client.
Outre le coût de la première consultation, ses honoraires seront susceptibles de fluctuer en fonction :
  • De l’accord ou du désaccord initial des parties
  • De la présence ou non de bien(s) mobilier(s) à partager
  • De la présence ou non de bien(s) immobilier(s) à partager
" À noter que les conditions financières d’intervention de l’avocat seront détaillées dans la convention d’honoraire qui vous sera délivrée à l’issue du premier rendez-vous."
Ses principaux points forts :
  • 26 années d’expérience 
  • Consensus et négociation
  • Renommée
  • Conseils juridiques 
  • Relation humaine 
Obtenez des conseils avisés ou une assistance dans votre procédure de divorce.

Prendre rendez-vous
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK